Les nouveautés de Paradox 10 et 11

Il y a relativement peu de nouveautés dans Paradox 10 par rapport à la version précédente. La première et principale nouveauté est la qualité de la première version commercialisée de Paradox 10 et la disponibilité quasi simultanée du RunTime. Si la qualité devrait aller de soi, les dernières versions publiées par Corel (Paradox 8 et Paradox 9) avaient laissé perplexes un nombre certain d'utilisateurs. Le premier objectif de l'équipe technique Corel était de fournir un logiciel stable et solide. Cet engagement est de l'avis général tenu.

 

Les principales autres nouveautés par rapport à la version 9 sont les suivantes:

  • Gestion des raccourcis-clavier (hotkeys) sans programmation. Il s'agit de déclencher l'appui sur un bouton à partir d'un caractère privilégié. Il suffit pour cela de mettre le caractère & devant le caractère dans le texte du bouton.
  • Gestion des listes de chaînes de caractères: Il s'agit d'associer à chaque fiche un fichier texte contenant une liste numérotée de chaîne de caractères. Chaque zone de texte de l'écran est numérotée et le contenu du texte est remplacé automatiquement par la chaîne de caractères. Cette gestion peut être très utile pour les logiciels utilisés dans plusieurs langues: il suffit alors de changer le fichier liste de chaînes de caractères pour changer la langue de l'interface.
  • Prise en compte des scanners et caméras numériques via la gestion des périphériques TWAIN. On peut ainsi piloter un scanner depuis Paradox, récupérer et stocker les images dans des tables Paradox

Les autres nouveautés concernent essentiellement des extensions pour le traitement des images graphiques et la conversion des états (publication dans de nouveaux formats, amélioration de la publication html, ...).

 

On notera comme toujours l'excellente compatibilité des versions entre elles. A titre d'exemple, nous avons passé en Paradox 10 un logiciel fonctionnant en réseau local et comprenant plusieurs centaines de fiches, sans modifier une ligne du code ObjectPal. Bien sûr, quelques semaines d'observation sont nécessaires pour vérifer que les anciens problèmes sont résolus (en particulier tout ce qui touche aux impressions) et qu'aucun nouveau problème n'est surgi, mais il semble bien que Corel ait enfin maîtrisé le développement de Paradox.

 

Corel a commencé le recensement des souhaits des utilisateurs pour le futur Paradox 11. Basé sur une version 10 solide et fiable, on peut penser que Paradox 11 comportera les nouveautés qu'on avait rêvé de voir dans Paradox 10.